SNV80148Curry, quand tu me tiens!!! Inutile de vous bassiner avec ça, je l'ai assez dit et répété, j'aime la cuisine indienne (butter paneer masala, curry de haddock aux noix de macadamia, brunch oriental, tharavu curry et peas pulao). D'abord, pour sa richesse... je l'ai déjà dit aussi: il y a autant de curry qu'il y a d'Indiens au monde. Chacun y va de son mélange d'épices et les combinaisons semblent infinies. Ensuite, il y a les odeurs... imaginez ces épices torréfiant dans le ghee et dégageant leurs arômes, ceux-ci se lovant dans chaque recoin de la maison comme un ami qui vous veut du bien. Il y a quelque chose d'érotique à ce moment-là, une sensualité volatile qui vous prend aux tripes et vous retourne. Combien de fois me suis-je entendu soupirer de bonheur la tête penchée sur la sauteuse, humant les voluptueuses essences? Mes paupières se ferment alors comme on baisse les stores pour préserver l'intimité. La peau de tout mon corps se réveille et se tend, mon poil se hérisse et je manque de me retourner les ongles en voulant les planter dans le bois du plan de travail. Je ne serais pas du tout surprise si j'apprenais qu'un recueil comme le Kâmasûtra a été écrit sous l'emprise des effets aphrodisiaques d'un korma mijotant sur le feu.
Je me plais à imaginer qu'Arjumand Bânu Begam fut une épouse dévouée doublée d'une cuisinière hors-pair pour que Shâh Jahân érige le Taj-Mahal en sa mémoire. Ah le pouvoir des épices est comme celui de l'amour: intense.
Il y a aussi la couleur du curry... la palette est large. Ocre, bronze, jade, terre de sienne, rubis, brun riche, etc... les banquets de certaines cours royales indiennes devaient ressembler au trésor amassé par les Quarantes Voleurs. Une aubergine devient un véritable bijou quand, après l'avoir caramélisé, vous le parez de curcuma, de cumin et de coriandre. Ces épices lui confèrent un goût délicat car enfin, il y a le goût.
Les currys sont un concentré de sentiment humain... la passion dans le piquant du piment ou encore la tendresse dans la douceur du lait de coco... on peut aussi y trouver de la colère ou de l'envie mais jamais de tristesse car la cuisine indienne est une fête.
Aujourd'hui, je vous propose une recette indienne que j'ai découverte lors d'un dîner avec des bloggeurs (ils se reconnaîtront). J'ai tenté de m'approprier la recette comme j'ai pu et pour l'avoir testée sur quelques convives, je peux me réconforter: ils en ont repris.

AGNEAU HYDEBARADI (ou curry d'agneau à la menthe)
SNV80153

Pour 2-3 personnes:
-400g d'agneau
-1 petit bouquet de menthe
-2 c.à soupe de noix de coco râpée
-jus d'1/2 citron
-1 cuillère à café rase de sel
-1 gros piment vert
-1 grosse échalote
-1 cuillère à café rase de purée de gingembre
-1 cuillère à café rase de purée d'ail
-1 boîte de lait de coco
-1 poignée de noix de cajou
-du ghee ou du beurre fondu dans de l'huile

Les épices:
-1/2 cuillère à café de coriandre en poudre
-1/2 cuillère à café de cumin en poudre
-1 cuillère à café de cannelle en poudre
-1/4 cuillère à café de cardamome
-1 clou de girofle

La veille, détaillez l'agneau en dés et mettez-les dans un saladier. Pilez les feuilles de menthe préalablement lavées. Mettez cette purée de menthe dans le saladier contenant l'agneau. Arrosez de jus de citron. Saupoudrez de la noix de coco râpée et de la cuillère à café rase de sel. Couvrez d'un film plastique et conservez au frais.
Le jour-même, épluchez et hachez l'échalote. Lavez et émincez le piment vert. Faites tremper les noix de cajou dans de l'eau chaude pendant 10 minutes. Egouttez puis réduisez en purée (au pilon ou au mixer).
Faites chauffer une sauteuse. Faites fondre 1 cuillère à soupe de ghee (ou environ 30gr de beurre dans une cuillère à soupe d'huile). Jetez toutes les épices et faites revenir. Quand les arômes des épices commencent à se dégager, ajoutez l'échalote hachée et le piment vert. Faites revenir quelques minutes. Ajoutez la purée d'ail, de gingembre et l'agneau dans sa marinade. Faites sauter 4-5 minutes. Baissez ensuite le feu, ajoutez un petit verre d'eau, couvrez et laissez mijoter 30 minutes. Surveillez et ajoutez un peu d'eau si nécessaire. Ajoutez alors le lait de coco et la purée de noix de cajou. Laissez mijoter à nouveau durant 15 minutes. Décorez de noix de coco râpée et servez avec du riz.

SNV80154 SNV80151