Comme dit dans mon dernier message (qui date d'ailleurs!!!), mon blog a un an et quelques semaines. Je n'ai pas vu le temps passer et ai raté l'occasion d'écrire un post spécial "Anniv'" comme le font certains et certaines d'entre vous. Je me rattrape aujourd'hui en ayant une pensée pour ma muse, celle qui m'a inspirée ce blog... il s'agit de Cléa!!!
C'est grâce à elle que j'ai découvert la culinosphère alors qu'un jour je recherchais des recettes de cuisine japonaise. Je suis alors tombée sous le charme de ses recettes toujours bien illustrées et écrites. J'ai même suivi sa vie à travers ses recettes: son déménagement et ses aléas, la triste disparition de son père, etc... Je me suis ensuite consacrée à mon blog et j'allais moins sur le sien... mais je ne l'oubliais pas!!! Une fille pétillante comme ça, ça ne s'oublie pas. P-Etienne (mon chéri) étant grenoblois, je ne désespère pas de croiser notre Cléa lors d'un de nos séjours en Isère!!!
Bref, ma recette d'aujourd'hui est un hommage à Cléa, la grande prétresse de cette poudre verte aux saveurs nippones: le thé matcha!!! C'est sur son blog que j'ai découvert cette curieuse spécialité de la culture japonaise. Un couple d'amis (Alexis et Dorothée) sont allés au Japon l'été dernier et l'occasion faisant le larron, je leur ai gentiment demandé qu'il me ramène du thé matcha. Au vu du prix pratiqué en France, on pourrait presque parler d'or vert... J'avais donné une astuce afin de faire du thé matcha avec du thé sencha. Sooshi (je crois que c'est elle) m'avait dit que le goût ne serait jamais le même. Je dois reconnaître qu'elle avait raison. Le matcha a un goût plus subtile. Il se dissout dans vos préparations. Le sencha réduit en poudre a un goût de chlorophylle trop prononcé et il ne se dissout pas. Je vous conseille donc le sencha en poudre en décoration...
Cette mise au point faite, voici ma recette-hommage à Cléa.

P1190001

VATROUCHKA NIPPONNE MARBRéE
Les ingrédients:
Pour la pâte brisée:
-250g de farine
-125g de beurre
-1 pincée de sel
-de l'eau
Pour la garniture:
-500 g de faisselle
-100 g de sucre en poudre
-100 g de beurre
-20 cl de crème fraiche épaisse
-3 jaunes d'oeufs
-1 blanc d'oeuf
-1 gousse de vanille+ 1/2 c.à café d'extrait de vanille
-1 1/2c.à café de thé matcha

Réaliser la pâte brisée: dans un saladier, mettre la farine et la pincée de sel. Y incorporer le beurre ramolli. Ajouter peu à peu de l'eau jusqu'à ce que la pâte ne colle plus aux doigts et au saladier. Faire un boule et laisser reposer 30 minutes au frais.
En attendant: égoutter la faisselle. Travailler le beurre en pommade avec les jaunes d'oeufs, le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la faisselle et la crème fraîche. Fouetter ce mélange pour qu'il devienne lisse et onctueux. Battre le blanc en neige et incorporer-le délicatement au mélange de faisselle. Partager le mélange en deux portions égales. Dans l'une, ajouter les graines de la gousse de vanille et l'extrait de vanille, dans l'autre, incorporer la poudre de thé matcha.
Tapisser un moule à manquer beurré et fariné(cf.les astuces) de la pâte brisée et précuire 10 minutes à 180°C (th.5).
Sortir le moule et verser le mélange à la vanille. Verser délicatement le mélange au matcha en filet afin de faire des marbrures. A l'aide d'une baguette, dessiner des cercles afin d'accentuer les marbrures.
Glisser au four 30 minutes. Servir tiède ou froid.

Les astuces:
-la vatrouchka est un dessert russe, une sorte de cheesecake dans lequel on incorpore des raisins secs. Si vous préférez réaliser la vatrouchka traditionnelle voilà comment faire: faire gonfler 100g de raisins secs dans de l'eau ou du thé, égoutter et ajouter ces raisins au mélange à la faisselle simplement parfumé à la vanille.
P1170033 P1190009